Terrasses de la place Sainte-Anne à Rennes

Visiter la capitale de la Bretagne

7 expériences typiquement bretonnes à vivre à Rennes

Pourquoi les Bretons sont-ils aussi nombreux ? Simplement parce que tout le monde peut se dire Breton. Etre Rennais, c’est la même chose. Pour devenir citoyen de la capitale bretonne, pas besoin d’y être né, il suffit de le décider et de vivre comme les locaux. Alors, prêts à vous convertir ? C’est parti pour un voyage en 7 étapes et autant d’expériences pour vous sentir comme chez vous à Rennes…

1. Visiter le parlement de bretagne

Parlement de Bretagne à Rennes

Pour commencer dirigez-vous vers le Parlement de Bretagne. Emblème rennais et symbole breton a été construit au XVIIème siècle selon les plans de l’architecte du Palais du Luxembourg, Salomon de Brosse.

Aujourd’hui, après avoir été gravement incendié en 1994, il abrite toujours des trésors inestimables du patrimoine et sa visite fait partie des découvertes incontournables de la capitale bretonne.

C’est aussi un lieu de justice qui abrite la Cour d’appel de Rennes. Un monument typiquement breton : ancré dans l’histoire, mais qui vit dans le présent au cœur de la société. Le Parlement « c’est un patrimoine bien vivant, pas un musée ».

2. Adopter le dress code breton

Pull rennais
© Destination Rennes / Michel Ogier

Poursuivez votre conversion à la Bretonnitude en faisant le plein de pulls à rayures, de cirés jaunes ou bleus, de cabans, de casquettes de marins et de bols avec votre prénom. Sans oublier, pour aller aux festivals, un drapeau breton (le fameux Gwen Ha Du, rayé lui aussi). Evidemment ce ne sont pas les seuls produits « made in Britany » que vous pourrez trouver dans les nombreuses boutiques du centre-ville. Mais vous verrez, été comme hiver, la marinière se porte très bien…

3. Faire le plein de produits du terroir

Festival gourmant à Rennes
© Destination Rennes / Christophe Simonato

Direction les Halles centrales pour découvrir la diversité des produits du terroir. En Bretagne, on aime les produits de qualité, cultivés avec amour et pas très loin de chez nous, vive le circuit court. Les Bretons sont aussi de grands voyageurs qui ont un fort goût pour les épices. La gastronomie bretonne est faite de ce mélange, entre produits d’ici et d’ailleurs, produits de la terre et de la mer et puis du beurre mais pas n’importe quel beurre… Le samedi au Marché des Lices vous pouvez aussi les déguster sur place ou les emporter comme un bon souvenir. Pour David Etcheverry, chef du restaurant étoilé Le Saison : « Il faudrait que le marché des Lices soit classé au patrimoine mondial de l’Unesco. »

4. Manger des crêpes et des galettes a volonté

Gallette-saucisse
© Destination Rennes / Julien Mignot

Si vous êtes encore au Marché des Lices c’est l’heure de goûter la spécialité locale : la galette-saucisse. C’est le plat festif préféré des Rennais, la goûter c’est l’adopter. Elle est à l’image de la gastronomie bretonne : simple et sans prétention mais savoureuse. Les Rennais la considère comme leur Madeleine de Proust. Sur les marchés ou autour du Roazhon Park, vous devez y goûter ! Pour Olivier Marie journaliste culinaire c’est « le must du pays gallo ! L’assemblage de ce que tout le monde a toujours mangé ici, du cochon et de la galette. Simple, pas cher, fameux. »

Une trentaine de crêperies vous attendent aussi dans les rues du centre-ville. N’oubliez pas la bolée de cidre qui va avec…

5. S’initier aux danses bretonnes pendant un fest-noz

Danse bretonne à Rennes
© Destination Rennes / Bruno Mazodier

En Bretagne, la fête et la musique sont inséparables. Pas une semaine passe sans qu’un fest-noz (fête de nuit en breton) ne soit organisé à Rennes aux alentours. Vous y serez toujours le ou la bienvenu(e) pour apprendre les rudiments des danses bretonnes. Entrez dans le cercle ! A Rennes, les cercles de danses bretonnes sont aussi nombreux, le meilleur moment pour s’en rendre compte c’est le festival Yaouank au mois de novembre qui se termine par le plus grand fest-noz de Bretagne avec des milliers de personnes qui viennent danser au son des groupes de musique.

6. Jouer au palet

Jeu de palet à Rennes
© Destination Rennes / Julien Mignot

Le Palet c’est un peu comme la pétanque ou le Molky, mais en mieux. Pour s’initier direction la terrasse du Gazoline, un bar du bas de la place des Lices qui prête tout le matériel. Si vous êtes déjà équipé (bravo !) – une planche de bois appelée aussi panneau, des palets numérotés et un « maître » (l’équivalent du cochonnet, mais en mieux), vous pouvez vous installer devant le théâtre du vieux Saint-Etienne. Attention à respecter les règles de ce sport exigeant qui est aussi un art de vivre à lui tout seul.

7. Visiter le musée de Bretagne

Le musée de Bretagne à Rennes
© Destination Rennes / Clément Guillaume

C’est pas le tout de jouer au palet et de se la couler douce en terrasse en mangeant de la galette-saucisse, mais la culture n’attend pas. Au Musée de Bretagne, on vous promet une véritable immersion dans l’identité et la culture bretonne. Un voyage dans le temps et l’espace que vous n’être pas prêt d’oublier. Depuis le temps qu’on vous dit que « Bretagne est Univers », c’est le moment de comprendre pourquoi.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Vous souhaitez en savoir plus ?
Les équipes du Couvent des Jacobins sont à votre disposition pour accompagner votre projet d'événement et répondre à toutes vos questions en moins de 24h.
hbspt.forms.create({ portalId: "5695654", formId: "2250f701-8461-40ce-91ac-f6a2a7638cf4" });