La Nef inauguration Couvent 2018

Organiser un congrès médical à Rennes : retour sur les Journées de la SGOC

Pour le Professeur Somme du CHU de Rennes, "le Couvent des Jacobins s’est imposé comme une évidence".

Le Professeur Dominique Somme est à l’initiative des Journées annuelles de la Société de Gériatrie de l’Ouest et du Centre (SGOC) organisées au Couvent des Jacobins en mai 2019. Comme tous les participants, il en garde un très bon souvenir. Le Chef du service de Gériatrie du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Rennes et professeur de Gériatrie à la faculté de médecine de l’Université de Rennes 1, revient sur cette journée et le dynamisme de sa spécialité dans l’Ouest.

Quel est votre parcours et votre histoire avec Rennes ?

Je ne suis pas breton mais une chose est sûre, je compte bien rester en Bretagne (rires). Originaire de la région parisienne, j’ai fait mes études à Paris et j’ai travaillé au sein de l’Hôpital Européen Georges Pompidou jusqu’en 2012. Mes travaux de recherches en santé publique portent sur le système de santé et la réponse qu’il apporte aux personnes en perte d’indépendance. J’ai été expert pour le plan national Alzheimer 2008-2012. J’ai également été l’investigateur principal du projet PRISMA France (Projet et Recherches sur l’Intégration des Services pour le Maintien de l’Autonomie).

Aujourd’hui, j’ai plusieurs « casquettes » : je suis Chef de pôle Anesthésie, SAMU, Urgences, Réanimations, Médecine Interne et Gériatrie, Chef du service de Gériatrie du CHU de Rennes, ainsi que professeur de Gériatrie à la faculté de médecine de l’Université de Rennes 1. Je suis également chercheur pour le laboratoire de recherche ARENES UMR 6051, une unité interdisciplinaire de recherche du Centre National de la Recherche Scientifique, de l’Université de Rennes 1, de l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP) et de l’Institut d’Etude Politique de Rennes.

Dominique SOMME (Photo : Commission Scientifique Médecine)

Parlez-nous de la Société de Gérontologie de l’Ouest et du Centre (SGOC)…

Je suis membre du conseil d’administration et du comité scientifique de la Société Française de Gériatrie et Gérontologie (SFGG) et membre de la Société de Gérontologie de l’Ouest et du Centre (SGOC). C’est dans ce cadre que j’ai porté la candidature de Rennes et du Couvent des Jacobins des 51e Journées de Gérontologie de l’Ouest et du Centre, qui se sont déroulées les 24 et 25 mai 2019 sur le thème « E-santé et vieillissement ». Une thématique qui me tient particulièrement à cœur et sans laquelle je n’aurai pas souhaité organiser ces journées à Rennes.

La Société de Gérontologie de l’Ouest et du Centre (SGOC) est une des plus importantes sociétés interrégionales de Gériatrie en France. Nous avons réussi à construire une véritable dynamique autour de la gériatrie dans l’Ouest, et notamment à Rennes : l’équipe est jeune, enthousiaste, et cette énergie diffuse dans toutes les structures du CHU et autour. La communauté étudiante sur le territoire apporte également un fort dynamisme dans le domaine de la santé. Rennes est une des villes les plus attractives en France pour les jeunes qui choisissent la spécialité Gériatrie et je m’en réjouis car les besoins sont importants.

L’esprit de collaboration qui règne dans le Grand Ouest en matière de santé est souvent citée en exemple. Cela est bien évidemment lié au territoire mais est également lié au hasard des rencontres et aux personnes. En cela, Rennes est une ville particulière.

Quels sont les atouts du Centre des Congrès de Rennes ?

Le Couvent des Jacobins s’est imposé comme une évidence. Il venait d’ouvrir en janvier 2018 et nous l’avions visité avec un casque de chantier, ce qui était assez inhabituel et enthousiasmant étant donné le potentiel du lieu ! J’ai été complètement emballé par cette architecture alliant passé et présent.

Organiser un congrès nécessite de proposer du contenu intéressant évidemment mais également un lieu attractif. Le Couvent donne une très belle image de Rennes. Il m’a d’emblée fait penser au Collège des Bernardins à Paris, un bâtiment religieux du 14e siècle, également restauré, en beaucoup plus lumineux toutefois.

Quel est votre bilan des Journées Annuelles de la Société de Gérontologie ?

Je garde un très bon souvenir de ces journées. Nous avons eu plus de 300 participants et leur retour a été très positif, tant sur le contenu que le lieu. La luminosité du lieu était impressionnante car il faisait extrêmement beau. Nous avons pu déjeuner au sein du cloître. Et la modularité des espaces a permis plusieurs configurations possibles avec des espaces de conférences, des espaces de travail, et des espaces de convivialité et d’échange.

Que vous inspire la reprise des événements professionnels ?

J’avoue avoir beaucoup apprécié le distanciel ! Dans nos métiers, il nous permet de gagner un temps précieux. Pouvoir choisir de participer à un événement en présentiel et en distanciel est donc très pratique. Toutefois, la dimension sociale – les rencontres, les échanges formels et informels – est indispensable sur les congrès et dans nos professions. C’est même l’élément le plus important pour être honnête, corrélé bien sûr avec la qualité du contenu proposé.

Pour conclure, pourriez-vous nous partager vos bonnes adresses à Rennes ?

Le Théâtre National de Bretagne, La Péniche Spectacle, le Ciné-Arvor, le parc du Thabor… J’aime beaucoup aller à l’Ecomusée. En centre-ville, j’apprécie d’aller manger à la crêperie Sainte-Anne, chez Oeuf, et à La Fontaine aux Perles qui propose un menu végétarien gastronomique.


Quelques images des Journées Annuelles de la SGOC à Rennes, en vidéo :


Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Vous souhaitez en savoir plus ?
Les équipes du Couvent des Jacobins sont à votre disposition pour accompagner votre projet d'événement et répondre à toutes vos questions en moins de 24h.