Congrès Coeur & Sport Rennes

Les experts de la cardiologie du sport se sont retrouvés à Rennes

Questions à François Carré, membre du comité organisateur de la 21ème édition du Congrès Coeur et Sport.

Le congrès national de la cardiologie du sport a eu lieu au Couvent des Jacobins les 5 et 6 mai 2022. Membre du comité organisateur, le Professeur François Carré, cardiologue, médecin du sport au CHU de Rennes, revient sur sa spécialité sur le territoire, les enjeux de cette 21ème édition et pourquoi il a choisi le centre des congrès.

Pourquoi Rennes ? Racontez-nous votre parcours…

Je suis né au Sénégal et j’ai fait mes études de médecine à Paris. Je suis arrivé ici à la fin de mon internat en 1986 afin de rejoindre mon épouse, d’origine bretonne, ophtalmologiste près de Rennes. Ma carrière s’est orientée vers la cardiologie des personnes sportives, soit en bonne santé, soit ayant des problèmes cardiaques. Je suis cardiologue et médecin du sport à l’hôpital Pontchaillou de Rennes et professeur en physiologie cardiovasculaire et de l’exercice à la faculté de médecine du CHU de Rennes.

Membre du Club des Cardiologues du Sport, je fais partie du comité d’organisation du congrès national de cardiologie du sport. Je suis aujourd’hui « semi-retraité », j’avais donc un peu de temps pour organiser ce congrès.

François Carré cardiologue

Parlez-nous de la place de la cardiologie du sport sur le territoire…

Je vais forcément lancer des fleurs à notre équipe (rires) mais il est vrai que le service de cardiologie du sport de Rennes est en tête des équipes de cardiologie du sport au niveau national et même international. Il fait partie des plus attractifs au niveau national. Pour preuve, nous recevons régulièrement des internes qui viennent travailler 6 mois à 1 an à Rennes, et même de jeunes cardiologues originaires de Suisse ou de Belgique. J’ai également occupé pendant 8 ans le poste de secrétaire général (élu) du groupe européen de cardiologie du sport. Nous avons travaillé avec une équipe italienne et anglaise, afin de mener des études sur des groupes d’athlètes plus larges.

Quel est l’objectif du congrès Cœur & Sport ?

Le congrès Cœur & Sport est le congrès national de cardiologie du sport organisé par le Club des Cardiologues du Sport, chaque année dans une ville différente. Ce club a été créé en 1993 sous l’impulsion du Dr Alain Ducardonnet lui aussi cardiologue du sport. Ce club et son congrès ont  depuis pris une dimension nationale et même internationale, et la cardiologie du sport est aujourd’hui une spécialité reconnue en Europe et en Amérique du Nord.

Le congrès rassemble les cardiologues du sport français et les médecins généralistes s’intéressant à la pratique du sport et à toutes les nouvelles thématiques liées à cette spécialité telles que les recommandations autorisant les personnes cardiaques à pratiquer le sport, la reprise du sport après le covid… Nous débattons également autour de cas cliniques ce qui permet d’aider pour la pratique quotidienne.

Congrès Coeur & Sport Rennes

La cardiologie du sport est une discipline particulière car nous sommes amenés à discuter quant à autoriser ou non la pratique du sport aux patients. Le cas du footballeur danois de 29 ans Christian Eriksen est typique : victime d’un grave malaise cardiaque sur la pelouse de Copenhague lors du match de l’Euro 2020 entre la Finlande et le Danemark, il n’a pas eu l’autorisation de rejouer par la suite dans son club en Italie avec un défibrillateur cardiaque, mais il l’a obtenu de la part des cardiologues en Angleterre.

Pourquoi avoir choisi le Couvent des Jacobins à Rennes ?

Pendant des années, Rennes a cruellement manqué d’un palais des congrès digne de ce nom. Les établissements hôteliers n’étaient pas non plus assez nombreux, puisque le congrès Cœur & Sport réunit en moyenne 300 personnes. C’est pour cela que nous avions organisé le précédent, en 1994, au Palais des Congrès de Saint-Malo. L’offre d’hébergements s’est étoffée et depuis 2018, avec la rénovation du Couvent des Jacobins, nous pouvons accueillir des événements de grande ampleur en plein centre de Rennes. En termes d’architecture, le résultat est exceptionnel. Et avec les travaux de la Place Sainte-Anne terminés, le lieu a de quoi impressionner les congressistes.

Place Sainte-Anne Rennes
Destination Rennes | ©Franck Hamon

Comment avez-vous été accompagné par l’équipe du Couvent des Jacobins dans l’organisation du congrès et lors son report suite à la crise sanitaire ?

Face à l’incertitude liée à la crise sanitaire, nous avons dû reporter le congrès de 2020 à 2022, sans aucune condition ni pénalité financière de la part du Couvent des Jacobins. Nous tenons à remercier ses responsables.

Nous avons également adapté le contenu en abordant le thème du Covid évidemment mais également une autre nouveauté qui fait suite aux dernières recommandations européennes rédigées en collaboration avec nos homologues européens : celle qui consiste à favoriser la décision partagée entre le malade et le spécialiste de santé. Jusqu’alors en cas d’anomalie cardiaque, le médecin et le(s) cardiologue(s) décidaient ou non de la reprise du sport pour le patient. Aujourd’hui, nous avons rejoint le principe anglo-saxon : le sportif ait son mot à dire. Notre rôle est de lui expliquer sa pathologie et le risque encouru en cas de reprise du sport. C’est particulièrement important pour les athlètes dont le sport est le métier. Pendant longtemps, dans la médecine en général, le médecin décidait et le patient obéissait. Mais aujourd’hui, heureusement ce temps est révolu.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Vous souhaitez en savoir plus ?
Les équipes du Couvent des Jacobins sont à votre disposition pour accompagner votre projet d'événement et répondre à toutes vos questions en moins de 24h.