Totebags congrès

Candidature : le Couvent des Jacobins accueillera le 54e congrès de la CFTC

Retour sur les étapes de la candidature bretonne.

En plus de 100 ans d’existence, la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens (CFTC) n’avait jamais rassemblé ses troupes en Bretagne. Ce sera bientôt chose faite : soutenue par l’équipe de Destination Rennes, elle organisera bel et bien son congrès confédéral à Rennes en novembre 2023, pour lequel elle attend plus de 1200 participants. Une victoire collective remportée face à Paris, racontée par Michel Rollo, président de l’Union Régionale CFTC de Bretagne.

Pourquoi le Couvent des Jacobins ? Qu’est-ce qui a été déterminant dans le choix de ce lieu pour le congrès CFTC ?

Nous attendons 1200 à 1400 participants. Le Couvent des Jacobins peut en accueillir 1000 en plénière (auditorium). Cela peut paraître un peu juste, mais finalement, toutes les personnes présentes ne participeront pas à toutes les plénières (les partenaires exposants notamment), sauf peut-être le premier jour. Et l’important est d’avoir une salle comble plutôt qu’une salle plus grande partiellement remplie ! Et au cas où, le grand auditorium peut être « complété » par la salle de l’auditorium patrimonial.

Le centre des congrès de Rennes présente par ailleurs de multiples avantages : il est très récent (inauguré en 2018), moderne et présente l’avantage de pouvoir tous nous accueillir en plein centre historique de Rennes. Il est totalement connecté et informatisé, ce qui correspond à ce que la CFTC met actuellement en place au niveau numérique et aux attentes des organisateurs de congrès aujourd’hui.

Michel Rollo, Président de l’Union Régionale CFTC Bretagne.

Quels sont les avantages de Rennes ?

D’abord, la capitale bretonne est très facile d’accès en train depuis Paris – en 1h25 – et depuis le Sud-Ouest et Bordeaux, via l’autoroute. Mais jusqu’à la création du centre des congrès en 2018, Rennes n’avait pas la capacité de recevoir ce type de congrès. C’est désormais possible et nous en sommes très heureux et très fiers. Nous voulions que nos militants puissent profiter du centre-ville de manière conviviale, tout faire à pied, et découvrir la Bretagne à travers Rennes. C’est une destination où les congressistes auront plaisir à retourner avec leur famille. C’est aussi la porte d’entrée de la Bretagne et vers Saint-Malo, Dinard…

La Ville de Rennes est par ailleurs très active en matière d’écologie, on peut tout y faire à pied, en vélo ou en transport en commun. Et pour tous ceux qui se rendront au congrès en voiture, les parkings sont nombreux et à proximité (dont celui des Lices et Chézy-Dinan…). En novembre 2023, les travaux de la place Sainte-Anne et de Notre Dame de Bonne-Nouvelle seront terminés. Tout sera donc réuni pour découvrir facilement le patrimoine breton depuis le centre des congrès !

Rennes était dans la short-list face à Paris. Qu’est-ce qui a fait la force de votre candidature ?

D’abord, ce projet a été préparé de manière collaborative par la CFTC Bretagne et l’équipe de Destination Rennes (Couvent des Jacobins et Bureau des Congrès). Nous avons présenté notre candidature à 5, ensemble, avec un projet construit autour d’une seule destination et d’un seul lieu, bien moins onéreux que les lieux proposés dans Paris intramuros.

Nous avons également fait intervenir, via notre dossier, Rennes Métropole, le département d’Ille-et-Vilaine et la région Bretagne et ce soutien affiché de nos élus a pesé dans la balance. Enfin, toute notre équipe est arrivée à cette soutenance aux couleurs de la Bretagne, en marinières et masques bretons. Une présentation conjointe qui a également, nous le pensons, fait la différence par rapport à la région Ile de France qui a accueilli maintes fois par le passé le congrès CFTC !

L’équipe de Destination Rennes, Michel Rollo, Jean Collet et Danielle Abgrall de la CFTC Bretagne

Vous avez mobilisé de nombreux acteurs pour cette candidature : vos militants, les hôteliers et commerçants rennais… En quoi montrer l’implication du territoire tout entier était-il important pour remporter cette candidature ?

J’ai assisté à de nombreux congrès durant lesquels les militants étaient « dispatchés » dans des hôtels aux quatre coins de la ville, voire à une dizaine de kilomètres du cœur de ville et du centre des congrès. La convivialité entre nos militants battra à plein régime puisque le congrès de la CFTC sera le seul à Rennes à cette période. Cela signifie qu’ils pourront profiter pleinement du cœur de ville avec des hôteliers et des commerçants pleinement disponibles pour eux. Montrer l’enthousiasme de ces derniers à nous recevoir était donc important.

D’ailleurs, nous souhaitons expérimenter un autre lieu le mercredi soir, à l’occasion d’un dîner de gala entre tous les participants qui le souhaitent. Nous pourrons ainsi sortir de notre lieu de travail le temps d’une soirée conviviale.

Quels sont les enjeux d’un congrès pour une Confédération de syndicats des différentes branches professionnelles  comme la vôtre ? Pourquoi une telle attente de la part de vos militants ?

Ce congrès, qui a lieu tous les 4 ans, est particulièrement important pour nous : il va réunir près de 200 militants bretons, du fait de la forte représentativité de la région au niveau national. C’est colossal puisque habituellement, lors d’un congrès hors Bretagne, c’est tout au plus une quinzaine de militants de la région qui y participent. Parmi les enjeux, nous ferons avant tout le bilan des 4 années passées, puis nous procéderons au vote d’une motion d’organisation pour choisir celle des 4 années à venir, et également, au renouvellement de l’instance confédérale. A l’annonce des résultats de la candidature de Rennes, beaucoup ont laissé éclater leur joie et nous ont envoyé des messages de satisfaction. Nous attendons l’aide de 150 militants pour mener à bien l’organisation de ce congrès qui durera 5 jours. Je sais déjà que nous les trouverons sans difficultés, puisque ce congrès en Bretagne est une première, et très attendu !

Enfin, la CFTC s’appuie sur la construction sociale, avec des valeurs fortes comme le respect des personnes et la notion de bien commun et de justice sociale. Rassembler nos militants et mettre en avant l’action collective nous permettra de lancer une nouvelle dynamique et de donner envie aux jeunes de venir nous rejoindre.

Quelques mots sur l’accompagnement proposé par l’équipe du Couvent des Jacobins pour conclure ?

Pour avancer efficacement, avoir un petit groupe est idéal. Notre équipe, c’est la combinaison de notre savoir et nos besoins en tant que militants et de la connaissance technique – et du territoire – de Destination Rennes. C’est pourquoi cette victoire n’est pas seulement celle de la CFTC Bretagne, mais d’une équipe avant tout, formée par nos deux entités. J’en profite d’ailleurs pour remercier particulièrement Sarah Ricci du Couvent des Jacobins et Sophie Grange du Bureau des Congrès.

  • Plus d’informations sur le site www.cftc.bzh (Photo : FCE – Start Prod Larue)

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Vous souhaitez en savoir plus ?
Les équipes du Couvent des Jacobins sont à votre disposition pour accompagner votre projet d'événement et répondre à toutes vos questions en moins de 24h.