Place Sainte-Anne Rennes

SFOP : le Couvent des Jacobins, « le lieu idéal pour un congrès médical »

3 questions à Jean-Louis Sixou, professeur des universités et praticien hospitalier en dentisterie pédiatrique.

Les 50èmes Journées de la Société Française d’Odontologie Pédiatrique (SFOP) ont lieu à Rennes. Près de 300 congressistes se sont retrouvés les 1er et 2 juillet pour célébrer cet anniversaire au Couvent des Jacobins, un lieu « à la hauteur de l’événement ».

Le Couvent des Jacobins a accueilli les 50èmes Journées Internationales de la SFOP ; pouvez-vous nous présenter les activités de cette société, dont vous êtes membre ?

La SFOP est une association reconnue d’utilité publique qui rassemble les praticiens de santé impliqués dans la santé bucco-dentaire de l’enfant et de l’adolescent. Elle comprend des chirurgiens-dentistes libéraux et hospitalo-universitaires. Chaque année, elle met sur pied un grand congrès dont l’organisation est confiée aux facultés. Ces rencontres ont un double intérêt : professionnel et scientifique tout d’abord, notamment via les conférences et ateliers proposés, social ensuite, par les échanges qu’elles génèrent, entre praticiens et avec nos partenaires de l’industrie dentaire. Même si le congrès 2022 n’a pas de thème officiel, deux orientations ont été proposées : la sédation de l’anxiété et de la douleur, et les pathologies ventilatoires de l’enfant.

Cette 50ème édition des Journées a lieu à Rennes, au Couvent des Jacobins : pourquoi ce choix ?

L’édition anniversaire devait avoir lieu en 2020 à Bordeaux mais la pandémie en a décidé autrement. 2021 a également été une année blanche, et Bordeaux ayant souhaité passer son tour, c’est donc Rennes qui a hérité du congrès ! Les Journées se passent généralement au sein des facultés, même s’il y a eu quelques exceptions fameuses, comme le congrès niçois organisé à l’hôtel Negresco. Pour célébrer ce 50ème anniversaire, il nous fallait un lieu à la hauteur de l’événement et le Couvent des Jacobins, qui sort de l’ordinaire, était tout à fait approprié. C’est l’endroit idéal pour organiser un congrès médical. Nous pouvions y recevoir dans d’excellentes conditions près de 300 congressistes, venus de France pour la grande majorité, d’Europe, d’Afrique et du Québec pour quelques-uns.

Vous êtes professeur des universités à l’Université de Rennes 1, praticien hospitalier en odontologie au CHU de Rennes, donc tout désigné pour nous parler de la place de l’odontologie sur le territoire rennais…

L’Université de Rennes 1 est une des 15 facultés dentaires de France, et elle est très bien classée. Ses étudiants reçoivent une formation en omni-pratique et peuvent se spécialiser en chirurgie buccale, en orthodontie et en médecine bucco-dentaire. Les promotions comptent entre 70 et 75 étudiants. Rennes reçoit également, chaque année, 300 praticiens en formation continue. L’enseignement est assuré par 22 enseignants hospitalo-universitaires et par 26 chargés d’enseignement.

La formation à la recherche et la recherche sont principalement soutenues par deux laboratoires de qualité, celui de Biomatériaux en site osseux (UMR CNRS) et celui en Nutrition, métabolisme et cancer (unité INSERM). Pour construire leurs compétences, nos étudiants s’appuient sur un Centre de soins dentaire reconnu. L’UFR d’odontologie de Rennes 1 et le CHU assurent ainsi mission de soins, mission de formation, et recherche clinique.

(Propos recueillis par Béatrice Ercksen)

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Vous souhaitez en savoir plus ?
Les équipes du Couvent des Jacobins sont à votre disposition pour accompagner votre projet d'événement et répondre à toutes vos questions en moins de 24h.