fermer

- Interview -

Le Couvent des Jacobins : « un centre des congrès exceptionnel »

Publié le 19/03/2019

Pour son 7ème congrès national, l’Unsa a choisi Rennes et le Couvent des Jacobins

Du 2 au 4 avril 2019, le Couvent des Jacobins accueille le 7ème congrès national de l’Unsa (Union nationale des syndicats autonomes). 1200 délégués sont attendus à Rennes pour cet événement qui se réunit tous les 4 ans. Pour Luc Bérille, Secrétaire Général de l’Unsa, le syndicat a choisi Rennes pour son accessibilité et pour le cadre exceptionnel du Couvent des Jacobins.


Le Congrès national de l’Unsa se réunit tous les 4 ans, quelles sont les particularités de votre événement ?

Pour l’Unsa, un congrès est un grand moment de démocratie, le moment le plus important de la vie syndicale, là où s’examinent toutes les orientations de notre jeune organisation qui réunit à la fois des salariés du privé et des agents publics, représentant tous les métiers. Nous avons donc besoin d’avoir des conditions de travail et d’accueil qui privilégient cet exercice démocratique. Avec un espace capable d’accueillir 1200 personnes et qui matériellement nous permet de nous concentrer sur notre travail de réflexion, d’écriture et d’échanges.

 

Pourquoi avoir choisi Rennes et le Couvent des Jacobins pour votre 7ème congrès national ?

Nous avons choisi Rennes, d’abord parce que c’est une destination accessible depuis toute la France. Nos militants viennent en effet de toutes les régions métropolitaines et de l’Outre-Mer. La ville est aussi bien équipée en matière de transport urbain, d’hôtels et de restaurants. Et avec le Couvent des Jacobins, Rennes dispose d’un équipement d’accueil assez exceptionnel… J’ai vu beaucoup de palais des congrès, mais le cadre architectural et historique du Centre des Congrès de Rennes Métropole, en plein centre-ville, est exceptionnel. C’est un des plus beaux équipements que je connaisse parmi ceux qui existent en France.

Au-delà du bâtiment, il y a aussi une équipe pour nous accompagner, nous et nos militants bretons Unsa qui accueillent le congrès. Le fait d’avoir des relais, des interlocuteurs compétents et disponibles est un atout et facilite le travail d’organisation. Ce qui nous permet de nous concentrer sur notre priorité : le contenu du congrès.

 

Qu’est-ce qui différencie le Couvent des Jacobins des autres centres des congrès ?

C’est un centre des congrès exceptionnel à la fois au niveau de ses équipements techniques et de son architecture. Un endroit dans lequel on se sent bien. Tout est facilité pour accueillir les congressistes et les aider à se concentrer sur leur travail. Avec la possibilité d’organiser sur place, non seulement les séances plénières du congrès, mais aussi les commissions et même la soirée de gala. Tout est parfaitement équipé et sonorisé et on peut, de surcroit, se restaurer sur place et profiter de lieux de détente exceptionnels, comme le cloître qui est très agréable.

Pouvoir tout regrouper au même endroit facilite beaucoup les choses pour nous, organisateurs. Les participants sont déjà familiarisés avec les lieux, avec le trajet pour venir au couvent… C’est d’ailleurs un atout de Rennes avec une facilité d’accès et une proximité qu’on ne trouve pas partout. Un congrès demande beaucoup d’énergie et de travail, c’est donc important d’être placés dans des conditions optimales. Et à Rennes, tous les ingrédients sont réunis dans un centre des congrès magnifique.

 

 


 

ft-rennes-saint-malo.jpgLogo Ouest Congrèscoesio-france-congres.png